Fromages et fruits : un mariage réussi !

Servir un plateau de fromage juste avant le dessert, c’est bien. Le marier avec des fruits de saison, des fruits secs ou de la confiture, c’est encore mieux. Quelles sont les associations incontournables ou étonnantes sur un plateau ou préparées en cuisine, c’est l’objet de ce dossier gourmand.
 

Le fromage aime les saveurs sucrées

Les grands amateurs de fromage le savent : la saveur acide et lactée du fromage apprécie particulièrement le goût sucré des fruits, qu’ils soient frais, séchés ou confits. Fromages de vache, de chèvre ou de brebis, fromages frais ou plus affinés, bleus, à croûte fleurie ou à pâte pressée, ils sont souvent sublimés par le sucré-salé. A vous les bonnes associations, sur le plateau... et en cuisine !
 

La famille des bleus (roquefort, etc.)

Sur le plateau : adoucis par la présence des fruits, les fromages à pâte persillée (roquefort, bleu d’Auvergne, fourme d’Ambert ou Montbrison) apprécient notamment les fruits secs et les fruits d’automne comme la poire, le raisin, la pomme ou la figue, qu’ils soient frais ou transformés en confiture. N’hésitez pas non plus à tenter l’expérience avec des bananes séchées, de la pâte de coing ou de pruneaux.

 

En cuisine : préparez vos fromages avec des noisettes pour des biscuits à servir à l’apéritif, avec des poires, enroulés dans des feuilles de brick ou avec des pommes, pour une délicieuse tarte sucrée-salée à servir en entrée, accompagnée d’une salade verte.
 

La famille du camembert et du brie

Sur le plateau : avec les fromages à croûte fleurie (camembert, neufchâtel, brie ou coulommiers), jouez la carte du terroir et accompagnez-les de quartiers de pommes ou de poires. Plus original, sachez qu’ils se marient divinement avec de la confiture de quetsches.

En cuisine : préparez-les en croquettes avec des dés de pommes, en croustilles avec des abricots et du basilic ou osez les marier avec la saveur de la figue fraîche et des pignons, pour une association aux accents méditerranéens.
 

La famille des chèvres et des brebis

Sur le plateau : délicieux avec les fruits de l’été (fromage de chèvre et melon ou pastèque, chèvre frais et pêches ou nectarines, brousse et fruits rouges), ces fromages aiment également la saveur des fruits secs ou du miel. En automne, ils se marient sans problème avec la pomme, la poire, la figue, du miel et de la menthe ciselée ou avec le raisin frais. N’hésitez-pas non plus à les associer avec des zestes d’orange confit ou du chutney de mangue.

 

En cuisine : mariez-les avec des pignons ou de la pomme et du pain d’épices pour de délicieux petits toasts. Moins classique, cette alliance avec une compotée d’abricots étonnera les gourmands les plus avertis.
 

La famille du comté
Sur le plateau : pour un mariage sans risque avec la famille des fromages à pâte pressée cuite (comté, beaufort, emmental...), proposez des cerneaux de noix, des dés de pomme ou du raisin blanc bien croquant. Plus surprenant, ces fromages s’apprécient également avec de la marmelade d’orange ou de la confiture d’ananas.

 

En cuisine : avec des noix, enroulez-les dans des feuilles de brick, pour des bouchées apéritives ou garnissez-en du pain perdu avec du jambon cru. Associez-les également avec des fruits, façon brochettes, pour garnir un cocktail.
 

La famille des fromages basques
Sur le plateau : l’Ossau-Iraty Istara et le P’tit basque d’Istara, tous deux des fromages de brebis à pâte pressée non cuite, se dégustent traditionnellement avec de la confiture de cerises noires. Mais ils s’apprécient également accompagnés de fruits frais (pomme, raisin, pêche, melon, etc.), de pâte de coing, de gelée de groseilles ou de confiture de fraises.

 

En cuisine : osez la saveur de l’orange, du melon ou celle de l’ananas pour un apéro basque très original. Plus classique, dégustez-les également en salade, avec du magret et des dés de pommes

« Retour à tous les articles

Autres articles